voir

Votre Panier

0 article - Total: 0 € TTC

Qui sommes-nous

Une chocolaterie familiale depuis trois générations :



Jean et Louise Guion et leurs trois enfants quittent leur Italie natale pour la Belgique dans les années 20. Jean trouve du travail dans les carrières de Quenast. Une petite pension de famille aux abords de la carrière est à remettre. Ce couple d’entrepreneurs décident de gérer cet établissement jusqu’au moment où Jean écoute son coeur et apprend le métier de son choix au sein de la chocolaterie Godelaine. Quelques années plus tard, les époux Guion inaugurent leur atelier-boutique avenue du Pesage à Bruxelles. En 1936, ils déménagent rue du Bailly. L'Art de Praslin est né. Afin de se démarquer, ensemble et avec inventivité, Jean et Louise créent des pralines aux saveurs inédites telles le Bouchon, la Tosca, le Délice… qui tiennent encore aujourd’hui la place haute dans les étalages des boutiques L'Art de Praslin.

De la capitale à la province: Création du magasin à Wavre:

Leur fille Dina manifeste très jeune son goût pour le chocolat et sa fabrication. Elle s’implique dans l’entreprise familiale et apprend de ses parents ce noble art qu’est la conception de pralines. La relève est assurée. Mariée à un wavrien, Dina ouvre son atelier et sa boutique rue Nivelles à Wavre en 1958. Cette ville importante à ce jour n’est alors qu’un gros village et le pari est énorme. Si le ballotin de pralines est perçu, dans la capitale, comme le cadeau idéal pour toutes les occasions, la praline n’est pas encore entrée dans les habitudes de consommation des provinciaux. Dina rencontre un franc succès et contribue largement à redynamiser l’entreprise familiale.

Une reconnaissance nationale et internationale:

En 1968, la troisième génération entre en piste. Edwige apporte le coup de jeune bénéfique tout en s’imprégnant des traditions de la maison. En 1989, elle est rejointe par son frère Joël et sa belle-soeur Rose-Marie. En 2015, la quatrième génération pointe son nez, l'arrière petit fils Jean-Charles rejoint l'équipe.S’ils conservent les méthodes de fabrication et les recettes de leurs aïeux, s’ils revendiquent leur statut d’artisans chocolatiers, ils n’en vivent pas moins avec leur époque.


Ils traversent les frontières, notamment en participant à l’exposition universelle à Shangaï ou en accompagnant la région wallonne à Hong Kong. Ils participent à toutes les célébrations importantes de notre pays comme le 60ième anniversaire du Roi Baudouin et ses 40 ans de règne. A cette occasion, ce seront 200 kg de fraises trempées dans du chocolat blanc qui seront écoulées. Ils créent la praline Mathilde à l’occasion du mariage de nos souverains ou encore la Royale, commandée par la ville de Wavre, pour la joyeuse entrée du roi et de la reine. Ils font de L'Art de Praslin une fierté nationale.

Une tradition artisanale, un savoir-faire unique:

Dans nos ateliers, tout se fait à la main. Vous ne trouverez ni machine, ni trace d’industrialisation. Encore aujourd’hui, toutes les pralines sont confectionnées sur base des recettes élaborées par le père fondateur, Jean Guion.

Nous travaillons avec des produits du terroir et de saison tels que amandes, noisettes, noix, griottes... A ce jour, notre gamme se compose de plus de 130 sortes de pralines . Ce panel de saveurs est encore enrichi de produits tout aussi originaux et ambitieux, nés de rencontres ou de grandes occasions (lien vers praline au Floc de Gascogne, praline Royale, praline Mathilde). Depuis près de 80 ans, L'Art de Praslin surprend et satisfait les plus exigeants amateurs de chocolat.


 
           EN