voir

Votre Panier

0 article - Total: 0 € TTC

Le saviez-vous?

Origine du nom Praslin

La praline est, en premier lieu, un bonbon constitué par une amande enveloppée de sucre cuit, lequel peut être teinté et parfumé de diverses manières.

On raconte souvent que la première recette fut inventée au XVIIe siècle par le chef cuisinier de César-Gabriel, Duc de Choiseul,
Maréchal de France, Comte de Plessis-Praslin, dit Maréchal de Plessis-Praslin.

Cette praline a ensuite été concassée pour devenir le pralin utilisé en pâtisserie, ou encore, écrasée et mélangée à du chocolat pour former le praliné qui donna naissance à la praline belge.
La praline belge quant à elle, a été inventée et baptisée « praline » en 1912, par Jean Neuhaus, grand confiseur belge…

Meunier, l'inventeur de la tablette

Troisième enfant d'une famille de marchands, Jean-Antoine Brutus Menier (1795-1853) est droguiste depuis 1816, dans le quartier parisien du Marais. Dans son officine de la rue du Puits-Qui-Parle, il fournit des poudres destinées aux pharmaciens et aussi du chocolat, un produit de santé.

Les apothicaires l'utilisaient pour atténuer l'amertume des médicaments. Jean-Antoine père imagine, en 1836, dans son usine pharmaceutique de Noisiel, en Saine-et-Marne, la première tablette de chocolat formé de six barres demi-cylindriques. L'idée va révolu-tionner les habitudes de consommation.

Son fils Emile-Justin (1826-18881) se consacre exclusivement, dès 1853, à la fabrication industrielle de chocolat. En 1862, la multinationale Menier contrôle la chaîne du cacao, depuis la récolte jusqu'à la distribution des tablettes auprès des détaillants. La famille possède des cacaoyers au Nicaragua et affrète des navires marchands. En 1889, couronnée de trois Grands Prix et de cinq Médailles d'Or, la maison produit la moitié de la consommation de chocolat en France. La marque s'installe à Londres et New York. Vers la fin du XIXe siècle, les fils d'Emile-Justin Menier, Henri (1853-1913), Gaston (1855-1899) et enfin Albert (1858-1899) affrontent la concurrence. Avec un slogan : "Evitez les contrefaçons!". En 1988, Menier devient la propriété de Neslé.
           EN